Skip to main content
Visiteurs découvrant les bâtiments de Bodie, une ville abandonnée de Californie
Bannack.org
1 sur 1
  • États :
    Californie
    Montana
    Alabama
    Alaska
    New Jersey

Si le casting 100 % féminin de « Ghostbusters 3 » vous inspire et vous pousse à invoquer les esprits des morts-vivants,

partez à la découverte de ces villes fantômes américaines, toutes plus effrayantes les unes que les autres. Et n’oubliez pas votre pack à protons ! Chacun de ces lieux a été abandonné suite à un coup du sort, mais il semblerait que certains aient décidé d’y rester malgré tout.

Bodie, Californie

Au début des années 1880, la ruée vers l’or touche à sa fin à Bodie et les chercheurs d’or fuient subitement cette ville sans foi ni loi. Aujourd’hui, vous pouvez admirer des scènes de vie authentiques en jetant un coup d’œil à travers les fenêtres des 200 bâtiments de Bodie et découvrir un passé révolu. Le temps semble s’y être arrêté, comme en témoignent les tables de cuisine dressées pour des repas jamais servis.

Accès : la ville de Bodie (Californie) est située à environ 77 kilomètres au nord-est du Yosemite National Park. Des visites de 50 minutes sont proposées tous les jours par des gardes du parc. En été, des visites guidées spéciales sur le thème des fantômes sont aussi possibles.

Plus d'informations

Bannack, Montana

Dans les années 1860, la richesse et les réserves d’or de Bannack, dans le Montana, ont suscité l’avidité des habitants et encouragé l’utilisation des armes à feu, une situation qui lui a valu le titre de « ville la plus canaille de l’Ouest ». La dangereuse route empruntée autrefois par les diligences qui se rendaient dans la ville voisine de Virginia City était régulièrement la cible de bandits meurtriers. Les fantômes de leurs victimes semblent hanter encore aujourd’hui les 60 bâtiments non détruits de Bannack.

Accès : situé à environ 350 kilomètres au nord-ouest du Yellowstone National Park, le Bannack State Park et son camping sont ouverts toute l’année, mais les visites sont assurées par les rangers uniquement en été. Organisé la troisième semaine de juillet, le festival annuel Bannack Days propose des reconstitutions théâtrales du passé mouvementé de la ville.

L’Hotel Meade à Bannack, supposément l’un des sites les plus hantés de cette ville abandonnée

L’Hotel Meade à Bannack, supposément l’un des sites les plus hantés de cette ville abandonnée
En savoir plus

Cahaba, Alabama

Toute première capitale de l’Alabama, Cahawba, comme on l’orthographiait à l’époque, a été une ville cotonnière florissante entre les années 1820 et 1870, mais aussi un camp de prisonniers pendant la guerre de Sécession. Malheureusement, elle a été bâtie sur une plaine inondable, si bien qu’aujourd’hui, il ne reste de cet élégant site archéologique que quelques bâtiments humides en ruine. Il paraîtrait que des fantômes d’enfants, d’esclaves et de prisonniers du XIXe siècle hanteraient encore les lieux.

Accès : Cahaba se trouve à 23 kilomètres de Selma. Vous pouvez visiter ses ruines tous les jours de l’année de 9 h à 17 h. Pour découvrir la ville de nuit, une seule possibilité : le Haunted History Tour, une visite d’une heure et demie proposée en octobre à la nuit tombée.

Plus d'informations

Kennecott, Alaska

Situés au cœur du parc national le plus vaste des États-Unis, Wrangell-St. Elias, les bâtiments en bois patinés par le temps de Kennecott offrent un aperçu de l’histoire minière de cette région plutôt sauvage. En 1900, la société Kennecott Copper Corporation décide d’extraire du minerai dans la région et recrute 300 mineurs. Lorsque le cuivre commence à manquer en 1938, tout le monde quitte la région, du moins en théorie. Le site est toujours en cours de restauration, mais il n’est pas rare que le chantier s’interrompe, notamment lorsque les ouvriers rapportent qu’ils entendent l’écho des voix inquiétantes des mineurs au creux des montagnes ou qu’ils aperçoivent les outils voler de leur propre ceinture.

Accès : à environ 322 kilomètres à l’est d’Anchorage, Alaska, poursuivez jusqu’au bout la McCarthy Road, une route non goudronnée, puis marchez jusqu’à la ville de Kennecott située huit kilomètres plus loin. Dans un rayon de moins d’un kilomètre, vous trouverez des hébergements confortables comme le Ma Johnson’s Hotel. En été, vous pourrez également participer à des visites guidées organisées par les guides alpins de St. Elias.

Les mines Kennecott abandonnées

Les mines Kennecott abandonnées
En savoir plus

Batsto Village, New Jersey

Construit en 1766 en tant que site dédié à la fabrication du fer, Batsto Village connaît une période florissante jusque dans les années 1850, avant d’être complètement déserté pendant plusieurs dizaines d’années. Aujourd’hui très bien préservé, le hameau abrite des bâtiments du XVIIIe siècle, dont un atelier de forgeron. Mises à part les orbites lumineuses flottant au-dessus des tombes du cimetière du village, la créature la plus effrayante de Batsto reste le diable de Jersey, un bipède légendaire à l’apparence de dragon qui hante la région.

Accès : le village se trouve à 70 kilomètres au sud‑est de Philadelphie, dans le New Jersey. Vous pouvez parcourir le site librement ou réserver une visite guidée de Batsto Mansion. Chaque année au mois d’octobre, une randonnée guidée baptisée « Jersey Devil Bound » est organisée au crépuscule à Batsto Village et au cœur de la Wharton State Forest, une forêt voisine.

Plus d'informations