Skip to main content
Les ruines du château de Madame Sherri
1 sur 1
  • États :
    New Hampshire

Les ruines de la magnifique demeure où l’énigmatique costumière organisait des soirées mondaines pour l’élite new-yorkaise du monde du spectacle.

Le récit tragique de Jay Gatsby sort peut-être de l’imagination de F. Scott Fitzgerald, mais la Nouvelle-Angleterre possède sa propre version plus vraie que nature de ce personnage hors du commun : sa reine du scandale locale, Madame Sherri.

Cette femme excentrique et distinguée organisait de fantastiques fêtes dans son « château » en pleine forêt, et ne passait pas inaperçue en ville au volant de sa voiture Packard couleur crème personnalisée, un singe perché sur l’épaule. Madame Sherri, née Antoinette Bramare, se marie à l’acteur et danseur Andre Riela en 1911, puis tous deux emménagent à New York et décident de s’appeler Sherri. On ne connaît pas bien les raisons de ce changement de nom ainsi que d’autres aspects de leur vie commune.

À New York, Madame Sherri se fait un nom en créant de somptueux costumes pour des productions de Broadway, en particulier pour la comédie musicale Ziegfeld Follies. À la mort de son mari, elle décide de construire un édifice unique dans les bois de Chesterfield, New Hampshire, pour y organiser des fêtes avec ses amis du monde du spectacle.

Gatsby le Magnifique au cœur du New Hampshire

Madame Sherri vit alors dans une maison plus modeste non loin de là et se sert de sa plus grande propriété pour divertir tout ce beau monde. Les habitants de la région entendent parler de cette étrange demeure, qu’ils appellent le « château » (castle) et qui comprend trois niveaux et un énorme escalier à l’extérieur de la maison. Si Madame Sherri peut se permettre ces extravagances, c’est en grande partie grâce aux dons généreux que lui fait son ancien assistant, Charles LeMaire, qui deviendra plus tard un costumier récompensé aux Oscars. Une fois les caisses vides, les fêtes s’arrêtent et le château est laissé à l’abandon. Madame Sherri traverse une mauvaise passe et meurt dans la misère en 1965, alors qu’elle est sous la tutelle de l’État.

Tout ce qu’il reste aujourd’hui de ce château est l’imposant escalier complètement esseulé. Après avoir été la proie de vandales, le château est en effet détruit par un incendie en 1962, qui ne laisse derrière lui que les fondations et une partie de l’escalier. Les habitants rapportent avoir entendu et vu des choses étranges dans les ruines, depuis rachetées par la Chesterfield Conservation Commission. Cette dernière a aménagé des sentiers autour du site et a renommé la forêt en l’honneur de Madame Sherri.

Ce qu’il faut savoir avant de partir

Le château se trouve près de l’entrée de la Madame Sherri Forest sur Gulf Road. Vous devrez vous enfoncer dans les profondeurs des bois, sur des chemins de terre et des routes pavées, si bien que vous vous demanderez si vous ne vous êtes pas trompé de route. Bien que l’édifice soit stable, restez vigilants, car il n’y a pas de main courante dans l’escalier.

Contenu initialement créé pour Atlas Obscura.

Plus d'informations

Thèmes associés :