Skip to main content
Les colonnes du Capitole
1 sur 1
  • États :
    Washington, D.C.

Les anciennes colonnes du Capitole des États-Unis sont toujours debout.

En 1958, les colonnes de grès qui supportaient le portique est du Capitole des États-Unis depuis 1828 ont été remplacées par des colonnes de marbre plus récentes. Ne sachant pas quoi faire des anciennes colonnes, le gouvernement américain les a entreposées jusqu’en 1984, jusqu’à ce que le Department of Agriculture décide de les exposer à l’Arboretum national des États-Unis avec l’aide de donateurs privés.

Les colonnes corinthiennes qui se dressaient sur le parvis du Capitole lors des investitures d’Andrew Jackson et d’Abraham Lincoln en 1829 et 1861 trônent désormais au milieu d’une vaste prairie, sans plus aucune structure à soutenir. Les colonnes sont toujours dans un parfait état et l’on se demande donc pourquoi elles ont été retirées du Capitole. En fait, lorsque le dôme métallique du Capitole a été achevé en 1864, des décennies après l’installation des colonnes, il était plus large que prévu. Pour atténuer l’aspect disproportionné du grand dôme, on a décidé de construire une extension sur la partie est du Capitole et donc de retirer les colonnes de grès ornementales.

Ce qu’il faut savoir avant de partir

L’Arboretum se trouve au nord-est de Washington, D.C., à 3,5 kilomètres du Capitole. Il est bordé à l’est par la Bladensburg Road, au nord par New York Ave., et au sud par M St. Les entrées visiteurs sont sur New York Ave. et R St.

Contenu initialement créé pour Atlas Obscura.

Plus d'informations